LOBKOWITZ (LES)


LOBKOWITZ (LES)
LOBKOWITZ (LES)

LOBKOWITZ LES

Famille aristocratique de Bohême, d’origine tchèque. Établie dans la vallée moyenne de l’Elbe (près d’Usti, au nord-ouest de Prague), la famille appartient dès le XVIe siècle à l’ordre des Seigneurs, et l’on retrouve un Lobkowitz parmi les rebelles de 1547 (tentative des ordres en liaison avec la ligue de Smalkade pour briser le pouvoir de Ferdinand Ier de Habsbourg). Bientôt les Lobkowitz se partageront en deux clans: les Popel de Lobkowitz, en général protestants, favorables aux privilèges des États, et les autres, catholiques, fidèles serviteurs des Habsbourg, très attachés à la prérogative princière et à l’autorité de l’État. Au siècle suivant, deux d’entre eux, le chancelier Sidoine (en tchèque, Zdenek, 1558-1626) et son fils le prince Venceslas (en tchèque, Vaclav, 1609-1677), consolidèrent la fortune de la famille. Le premier, qui n’abandonna jamais Rodolphe II, puis Mathias, fut fait prince d’Empire après la bataille de la Montagne-Blanche en 1620; il épousa une riche veuve, Polyxène Rosenberg, l’héritière des Pernstein, qui apporta à la famille la seigneurie de Roudnice; le second mit au service des Habsbourg de réelles qualités d’homme d’État. Il fait des études et voyage avant d’acheter un régiment d’arquebusiers dans l’armée de Wallenstein (1631). Il participe avec les impériaux à presque toutes les campagnes de la guerre de Trente Ans; dès 1636, il siège à Vienne au conseil de la Guerre, dont il devient vice-président en 1644. L’année suivante, Ferdinand III le nomme conseiller d’État et l’envoie présider la diète de Bohême. En 1652, le prince Venceslas devient président du conseil de la Guerre, l’équivalent d’un secrétaire d’État à la Guerre en France. Il négocie l’élection impériale de Léopold Ier en 1657-1658, et ce dernier le nomme grand maître de la Cour et chef du Conseil en 1665. À partir de 1668, il dirige la Conférence secrète et exerce les fonctions de Premier ministre de l’empereur sans jamais en obtenir le titre. Très méfiant à l’égard du clergé et de l’Espagne, il est partisan de la paix à tout prix et prône un rapprochement avec la France (traité de partage secret de la succession d’Espagne). Très riche (il a acquis le duché de Sagan en Silésie), fidèle à sa ligne politique, il tombe en disgrâce en 1673 lorsque Léopold déclare la guerre à la France et est exilé sur ses terres de Bohême où il mourra.

Jamais plus ses descendants n’atteindront de tels sommets. Son fils Ferdinand (1655-1715), prince Lobkowitz, duc de Sagan, sera grand maître de la maison de l’impératrice Amélie, femme de Joseph Ier, après avoir rempli diverses missions diplomatiques. Le prince Georges-Christian (1686-1755), petit-fils de Venceslas, fera essentiellement une carrière militaire sous Joseph Ier, Charles VI et Marie-Thérèse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lobkowitz — Lobkowicz Armoiries de Lobkowicz d après un cahier d armoiries des quatorze premiers évêques de Namur, vers 1775 La Maison des Lobkowicz (autrefois écrit Lobkowitz ou Lobkovic) forme l une des plus illustres familles princières de Bohême et du… …   Wikipédia en Français

  • Les Danaïdes — Werkdaten Titel: Les Danaïdes Originalsprache: Französisch Musik: Antonio Salieri Libretto: François Bailly du Roullet und Louis Théodore Baron de Tschudi, nach ei …   Deutsch Wikipedia

  • Les Danaides — Werkdaten Titel: Les Danaïdes Originalsprache: Französisch Musik: Antonio Salieri Libretto: François Bailly du Roullet und Louis Théodore Baron de Tschudi, nach einer italienischen Vorlage von Ra …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Georg Christian von Lobkowitz — Pour les autres membres de la famille, voir : Lobkowicz. Johann Georg Christian von Lobkowitz ou Lobkowicz, (né le 10 août 1686 – mort à Vienne le 4 octobre 1755), est un feld maréchal autrichien. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Joseph Franz von Lobkowitz — Pour les autres membres de la famille, voir : Lobkowitz. Franz Joseph von Lobkowitz …   Wikipédia en Français

  • Joseph Franz Von Lobkowitz — Le prince Lobkowitz en 1799. Joseph Franz von Lobkowitz (* Raudnitz, République tchèque, 7 décembre 1772 † Třeboň, id., 16 décembre 1816) était un prince de Bohême. Grand mélomane et bon viol …   Wikipédia en Français

  • Joseph franz von lobkowitz — Le prince Lobkowitz en 1799. Joseph Franz von Lobkowitz (* Raudnitz, République tchèque, 7 décembre 1772 † Třeboň, id., 16 décembre 1816) était un prince de Bohême. Grand mélomane et bon viol …   Wikipédia en Français

  • Juan Caramuel Y Lobkowitz — Jean Caramuel y Lobkowitz, prélat espagnol, né à Madrid en 1606, mort en 1682, appartenait à l ordre de Cîteaux. Envoyé par le roi d Espagne en qualité d agent auprès de l empereur Ferdinand III du Saint Empire, il réussit t …   Wikipédia en Français

  • Juan caramuel y lobkowitz — Jean Caramuel y Lobkowitz, prélat espagnol, né à Madrid en 1606, mort en 1682, appartenait à l ordre de Cîteaux. Envoyé par le roi d Espagne en qualité d agent auprès de l empereur Ferdinand III du Saint Empire, il réussit t …   Wikipédia en Français

  • Sidoine de Lobkowitz — Lobkowicz Armoiries de Lobkowicz d après un cahier d armoiries des quatorze premiers évêques de Namur, vers 1775 La Maison des Lobkowicz (autrefois écrit Lobkowitz ou Lobkovic) forme l une des plus illustres familles princières de Bohême et du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.